«

»

Fantasmes inavoués

25 ans que Jeanne et David sont ensemble. 25 ans qu’ils font l’amour dans le noir. Un coït planplan, routinier, sans intérêt et sans orgasme.

Pourtant Jeanne a des tas d’envies. Des tas de fantasmes. Et elle n’ose pas lui en parler.
Elle n’aime plus faire l’amour avec David, alors elle espace les « câlins » comme il dit. Il n’est même pas capable de mettre des mots sur leurs ébats. Jeanne veut du sex, du cul. Elle veut des cunnilingus et faire des fellations. Elle veut de la sodomie. C’est son fantasme ultime, jamais elle n’a connu cette sensation.

David ne sait pas où se trouve son clitoris. Il n’aime pas la levrette, il n’aime pas la sodomie, il n’aime pas fourrer sa langue ailleurs que dans sa bouche.

Pendant 25 ans, Jeanne a freiné ses ardeurs. Mais maintenant, c’est fini. Elle passe à l’action. Sans contraintes, sans honte, sans regrets. Et pour cela, elle a organisé son planning.

Le mardi et le jeudi, elle voit Oscar, rencontré sur le net, brun, athlétique et dominant. Entre 1Oh et 11h, il vient chez elle.

Le mardi, quand il arrive, elle est sur le sofa nue, cambrée pour lui offrir ses fesses.

fantasmes

Oscar n’aime que la sodomie, exactement ce que Jeanne veut. Elle n’a rien à faire à part savourer. Oscar prépare ces séances avec patiente et minutie. Il est très pointilleux dans ce domaine. Il veut que ce ne soit que plaisir.

Sa langue chaude glisse du haut du dos de Jeanne jusqu’en bas, dans le creux de ses reins.

Oscar pose ses mains sur les épaules de Jeanne et commence son va-et-vient. Parfois lent, parfois rapide, il alterne pour plus de plaisir. Il serre ses mains sur les épaules de Jeanne, il la retient ainsi ce qui provoque une pénétration plus profonde et plus intense. Puis il en lâche une pour la loger dans le sexe de Jeanne. Deux doigts dans la fente et le pouce qui titille le clitoris. Il aime tout contrôler. Elle aime qu’il contrôle tout.

Les respirations sont de plus en plus fortes, les yeux de Jeanne sont embués et le sexe d’Oscar est de plus en plus dur. Tous les deux sentent que la fin approche et que le sperme va se rependre.

Jeanne a toujours une dernière requête à ce moment là, elle se retourne et veut voir l’éjaculation sur elle.

Le jeudi, C’est Jeanne qui réclame la fellation. Oscar arrive toujours à la même heure. Il s’installe sur le sofa et elle dégrafe son jean. Oscar à l’érection facile dès qu’il la voit, Jeanne l’excite beaucoup. Ses formes girondes et ses seins. Il aime tout son corps.

Jeanne ne perd pas de temps, elle attrape le sexe d’Oscar et le suce goulument. Oscar passe sa main dans ses cheveux et forme une queue de cheval. Il tire sur cette queue en même temps que Jeanne enfonce la sienne dans sa bouche. Il sont en symbiose, l’accord parfait.

Quand la pression monte encore, Jeanne se met à califourchon sur Oscar elle joue du bassin jusqu’à l’orgasme final.

C’est ça que Jeanne aime. C’est ça que son petit mari ne lui donne pas.

Elle ne regrette rien, jamais. Elle continue de faire l’amour avec David. Une fois par semaine, le samedi en général.

Mais elle pense toujours à Oscar et à la semaine suivante.


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76f0b21400
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
2231ac50c4
160
10
Accepter
Refuser
https://twitter.com/ChrCulottees
1

// SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS //

Ce service est interdit aux mineurs de moins de 18 ans et est strictement réservé à un public adulte averti. Il contient des récits érotiques.

Cliquez sur ACCEPTER pour entrer !


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Accepter Refuser