«

»

La machine à laver

Mon mec, il est trop chaud du cul. Tout l’excite tout le temps.

Tiens l’autre jour, je faisais un truc banal, routinier, sans importance. Et lui, il a réussi à en faire une partie de jambes en l’air mémorable!

J’étais dans la buanderie, je faisais un machine, c’est un hublot alors je me plie en deux pour faire rentrer le linge. Quand soudain, je sens sa main sur mon cul. Il me caresse les miches et frotte son bassin contre moi. A travers son jean, je sens sa bite qui durcit.

sexe sur la  machine à laver

Il me redresse vite et baisse ma culotte. D’une main il me tient l’épaule gauche et de l’autre main, il la fourre dans ma chatte déjà mouillée. Et moi, je suis à moitié allongée sur la machine à laver, mes mains agrippant les bords. C’est exigu, il n’y a pas beaucoup de place et je ne pense qu’à l’essorage! C’est con de penser à ça à ce moment là, mais ça m’excite. Oué, l’essorage m’excite…

« T’inquiètes, je vais te faire le programme essorage ma belle! Tu veux le 900 tours/ minute ou le 1700 tours/minute? »

Il arrive toujours à me faire rire, dans n’importe quelle situation. C’est aussi pour ça que je l’aime mon homme!

Il se met à genou et commence à fourrer sa langue dans mon cul et ses doigts s’occupent de mon clitoris. J’ai envie de lui caresser la bite mais je n’ai pas les bras assez longs!

« Laisse tes mains accrochées à la machine! »

Cette fois, c’est un ordre, ça me surprend assez alors je m’exécute. Il dégrafe son jean et sort sa bite pour l’enfoncer direct dans mon cul bien lubrifié. Je suis entre la surprise et l’excitation, je ne m’attendais pas à ça, j’ai longtemps cru qu’il n’aimait pas la sodomie.

Le désir prend le dessus et je laisse échapper des gémissements de plaisir. Il continue à enfoncer sa bite dans mon anus et ses doigts se logent dans ma chatte, le pouce titillant mon clitoris.

Il va vite et fort, la machine se soulève sous les coups de bassin de mon homme. Je suis proche de l’extase et le plaisir me procure des envolées de papillons dans le dos jusqu’au cou. J’ai le clitoris tellement gonflé que je jouis très vite mais la sodomie me fait grimper encore plus haut. Je sens sa bite gonfler de plus en plus elle aussi. Les parois étroites de mon anus le resserrent tellement que je peux sentir le sang circuler. C’est très étrange et très excitant en même temps. Je sens l’orgasme arriver et il est très long.

D’un coup, il jouit violemment et bien profondément en moi. Je suis complètement figée, mes mains sont crispées sur la machine,  la jouissance dure longtemps et je n’arrive même pas à émettre un son tellement c’est fort et tellement c’est bon!

Nous restons quelques minutes ainsi pour reprendre nos esprits.

« 1200 tours/minute, c’est pas mal aussi! »


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76f0b21400
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
2231ac50c4
160
10
Accepter
Refuser
https://twitter.com/ChrCulottees
1

// SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS //

Ce service est interdit aux mineurs de moins de 18 ans et est strictement réservé à un public adulte averti. Il contient des récits érotiques.

Cliquez sur ACCEPTER pour entrer !


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Accepter Refuser