«

»

La prof

Je ne sais pas ce qui m’arrive. Le trouble m’envahit dès que je la vois. Je perds mes mots, et le peu qui sortent de ma bouche sont tremblants et hésitants. Elle me fait perdre tout mes moyens. Elle me rend dingue.

Nous sommes collègues, nous enseignons la même matière dans ce lycée de campagne.
Je fais tout pour être dans son passage, juste pour l’effleurer. Parfois, entre deux cours, je sors de ma classe pour voir si elle passe devant.

J’ai envie de caresser sa longue chevelure brune, de plonger dans ses yeux bleus azur. Quand elle reprend sa respiration pour entamer une phrase, je l’imagine chaude sur ma nuque. Je ne peux m’empêcher de la regarder, de l’observer et de l’admirer. Elle a tellement de classe, elle est terriblement sexy dans sa façon de marcher.

la prof

Dans mon imaginaire, je la vois onduler ce corps parfait entre mes mains, Je rêve de poser ma langue sur ses seins fabuleux, de la glisser sur tout son corps. J’ai envie de la toucher du bout des doigts et d’explorer le moindre recoin de son corps, d’observer le moindre détail de sa peau. J’ai envie de la voir jouir sous mes mains, de voir son visage se déformer, de la voir retenir sa respiration et de voir ses yeux qui se troublent. Je la vois partir loin dans un cri de plaisir qui tire dans les graves.

Je veux être en elle, de sentir son corps sur le mien, je veux qu’elle soit mienne, je veux moi aussi jouir de plaisir. Rien que de la voir dans les couloirs du lycée me transporte dans un état second. Elle m’a complètement envouté. Je deviens associable, je ne parle plus à personne parce que je ne pense qu’à elle. Je bois ses paroles quand elle est là, tout le reste m’est égal.

Chaque soir, c’est un enfer quand je quitte le lycée. Je dois repartir dans ma petite vie de routine. Retrouver ma famille, ma maison, mon chien. Je n’arrive plus à bosser à la maison, je corrige mes copies et prépare mes cours au lycée, sait on jamais, si elle est là, je pourrais, peut-être, être avec elle.

J’en rêve chaque jour, juste nous deux, au lycée. Sans collègues, sans lycéens, elle et moi. On pourrait faire l’amour sur les fauteuils moelleux de la salle des profs. Ou sur les paillasses de la salle de physique. J’ai tellement envie de la prendre sur les tapis du gymnase. Je veux la voir sautiller de plaisir, la sentir décoller, voir ses cheveux s’emmêler dans mes doigts. Je veux sentir la sueur couler sur nos corps chauds, provocant ainsi une sensation de fraîcheur. Le frisson et l’adrénaline nous rendrait encore plus excités. Allons-nous nous faire prendre par la concierge ? Il y a-t-il des collègues venus bosser qui vont nous surprendre ?

Mon dieu, je suis dans ma classe, je divague, je commence à me caresser, vite ça va bientôt sonner… Le plaisir monte en moi, j’ai l’impression de voir ses mains à la place des miennes. Il ne faut pas que je crie. Je monte de plus en plus, la jouissance n’est pas loin, je suis en sueur, je tremble et je vois son visage, elle a les yeux qui me disent qu’elle aime ça, elle serre sa bouche entre ses dents et ses doigts courent sur moi, elle m’excite terriblement. Je jouis dans un feu d’artifice, j’ai des papillons jusqu’au fond de ma gorge et je suis en transe, je tremble, je frissonne, je n’avais pas ressenti un tel orgasme depuis des années…..

Ca sonne. Je ne sais pas ce qui m’arrive, je n’ai jamais ressenti ça. Je suis pourtant en couple et très amoureuse de mon mari….


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76f0b21400
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
2231ac50c4
160
10
Accepter
Refuser
https://twitter.com/ChrCulottees
1

// SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS //

Ce service est interdit aux mineurs de moins de 18 ans et est strictement réservé à un public adulte averti. Il contient des récits érotiques.

Cliquez sur ACCEPTER pour entrer !


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Vera est passionnée par tous les vices et tous les corps féminin.


Accepter Refuser