«

»

Rouge à lèvres

« Pourquoi n’ôtes tu jamais ton rouge à lèvres Bonnie ? »

Max est assis sur le bord du lit de la chambre, cette chambre d’hôtel où nous nous retrouvons dès que l’envie impérieuse l’un de l’autre se fait trop intense. Je me penche vers lui et lui murmure à l’oreille :

« Le rouge à lèvres c’est pour ne pas me faire embrasser »

Je n’ai qu’une règle : les lèvres c’est pour l’amour, je satisfais toutes les envies de mon corps, je pratique le sexe dans toutes les positions, partout mais les lèvres c’est pour l’amour.

Debout face à lui je dénude mes épaules et fait glisser ma veste au sol. J’attrape le bas de ma mini robe noire et la fait passer par dessus ma tête. Il me détaille toujours comme s’il ne connaissait pas mon corps par cœur et à chaque fois que je me mets nue est une nouvelle première fois.

Une culotte, un soutien-gorge et des escarpins à talons. Mon cœur commence à battre un peu plus fort dans ma poitrine, mon corps se couvre de doux frissons. Relevant un peu le menton, je regarde max droit dans les yeux, je sais qu’il attend la suite, je sais qu’il veut que j’enlève toute cette dentelle alors je le fais marner … pas longtemps, je ne suis pas une garce. Enfin si, mais pas vraiment.

je dégrafe mon soutien-gorge, ramenant le bras droit sur ma poitrine je fais glisser mon épaule gauche hors de ma bretelle. A présent c’est mon bras gauche qui cache mes seins le temps que la seconde bretelle dégage complètement mon épaule. Faussement pudique, je balance un instant mon soutien-gorge du bout des doigts, enfin lorsque je suis sûre d’avoir toute son attention, j’écarte le bras, découvrant enfin les seins qu’il aime tant caresser.

Alors qu’un sourire coquin se forme sur ses lèvres je ne laisse pas mon amant en reste et je fais glisser la fine dentelle de ma culotte sur mes hanches, je me délivre facilement de ce léger morceau de tissu. Il ne me reste plus qu’à ôter mes escarpins l’un après l’autre, découvrant mes petits pieds que j’ai soigneusement vernis à son attention. Me voilà, nue devant lui, toute à lui sauf mes lèvres.

Je savoure avec délectation les quelques secondes pendant lesquelles il détaille mon corps nu du regard. Voilà déjà un an que nous nous retrouvons régulièrement pour baiser dans cette chambre et pourtant il me regarde toujours comme si j’étais une découverte. Se demande t il encore si les quelques vergetures qui zèbrent mon ventre sont dues à un, deux ou trois enfants. Se pose t il la question de savoir quel âge j’ai, si j’ai un homme dans ma vie, un mari peut être, d’autres amants ? Se demande t il enfin quel goût peuvent avoir mes baisers.

Dans quelques minutes, je ne serai plus cette statue immobile, je serai le jouet de ses envies. Il me lèchera, il me mordillera, il me pénétrera de ses doigts, de sa langue, de sa queue. Il me fera gémir, crier, jouir. Je n’ai aucun tabou, il le sait et il en abuse. Seul mon rouge à lèvre lui interdira l’accès à ma bouche, je ne suis pas amoureuse de Max, j’adore baiser avec lui par contre et c’est exactement ce à quoi je vais consacrer les 90 prochaines minutes.

credit : http://theberry.com

credit : http://theberry.com

On va baiser, dans toutes les positions et dans tous les coins de cette chambre puis je ferai un raccord de rouge à lèvres et nous retournerons travailler dans notre bureau commun, comme si de rien n’était, notre pause méridienne achevée.

 


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Simone de Beau-Voir, toujours inspirée, un peu fétichiste, aime les histoires d'amour qui finissent mâle


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76f0b21400
/wp-admin/options-general.php?page=emc2-popup-disclaimer/emc2pdc-admin.php
2231ac50c4
160
10
Accepter
Refuser
https://twitter.com/ChrCulottees
1

// SITE INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS //

Ce service est interdit aux mineurs de moins de 18 ans et est strictement réservé à un public adulte averti. Il contient des récits érotiques.

Cliquez sur ACCEPTER pour entrer !


This is some text prior to the author information. You can change this text from the admin section of WP-Gravatar  Simone de Beau-Voir, toujours inspirée, un peu fétichiste, aime les histoires d'amour qui finissent mâle


Accepter Refuser